Eclairage & Relamping

Eclairage & Relamping

ALPHA S.élec vous propose ses services pour l’installation, le remplacement, le dépannage de votre éclairage ou relamping.

Pour des raisons de sécurité évidentes, si vous envisagez d’installer un nouveau système d’éclairage, il est important de prendre en compte certains éléments. Votre installation électrique doit être conforme aux normes en vigueur. Il est donc impératif que la personne intervenant sur votre installation électrique soit à la hauteur de cette tâche complexe, un professionnel.

 Installation complète éclairage

Le type de luminaire que vous souhaitez installer représente le principal paramètre déterminant dans le coût de l’installation, mais sachez que tous les types de luminaires ne sont pas nécessairement compatibles avec toutes les installations.

plafonnier éclairage, site alpha s.élec, entreprise d'électricité générale à argelès-sur-mer

Le plafonnier traditionnel

Le plafonnier est le type d’éclairage le plus courant, en particulier dans les habitations plus anciennes. Il se décline dans toute une gamme de modèles, et formes, du semi-plafonnier en demi-lune, aux lustres et ventilateurs de plafond. Le choix est très large, allant de l’ancien au design contemporain.
Ce système d’éclairage est placé sur un boîtier électrique encastré ou fixé au plafond et relié au réseau électrique de l’habitation, ainsi qu’à un interrupteur.

L’éclairage mural

Les modèles sont très variés allant des appliques traditionnelles, aux LED à haute luminosité. Très similaires aux plafonniers, les éclairages muraux se raccordent directement au même type de boîtier électrique mural.

éclairage mural, site alpha s.élec, entreprise d'électricité générale à argelès-sur-mer
éclairage suspendu, site alpha s.élec, entreprise d'électricité générale à argelès-sur-mer

L’éclairage suspendu

De nombreux propriétaires ont choisi cette solution pour leur plan de travail de cuisine et zones de vie comme, par exemple, le coin repas. L’éclairage suspendu, léger, se fixe facilement au plafond avec des fixations spéciales pour cloison intérieure. Généralement basse tension, il peut fonctionner sur le même boîtier de raccordement qu’un luminaire plus puissant.

L’éclairage sur rails

Dans les habitations, l’éclairage sur rails est privilégié dans les cuisines où il est possible de personnaliser l’installation en fonction de l’organisation et de l’utilisation de l’espace. Un éclairage sur rails est la solution idéale pour obtenir un éclairage ciblé et personnaliser l’atmosphère d’une pièce.

éclairage led encastré, site alpha s.élec, entreprise d'électricité générale à argelès-sur-mer

L’éclairage encastrable

Ce type d’installation discrète offre un éclairage ciblé ou plus général. A l’inverse des types d’éclairage précédents, un éclairage encastrable ne constitue pas un élément décoratif de la pièce, mais il apporte à la pièce une ambiance particulière. La pose de ce genre d’éclairage est plus complexe.

Les néons

Peu gourmands en énergie par rapport aux ampoules classiques, ils sont cependant de plus en plus prisés par les propriétaires soucieux de l’environnement. Les néons se trouvent classiquement dans les garages et autres espaces de travail où l’éclairage assure un rôle fonctionnel plutôt que décoratif. Les néons sont généralement assez semblables et se présentent sous la forme de tubes classiques.

Réduire votre facture d’électricité

Même si elles reviennent plus chères à l’achat, préférez les ampoules LED aux ampoules halogènes. Elles ont une durée de vie pouvant aller jusqu’à 40.000 heures et sont par conséquent plus économiques. Lorsque vous achetez une ampoule, regardez l’échelle de performance énergétique (classification A++ à E).

 

Rénovation complète d’éclairage

S’il n’est pas obligatoire de rénover le réseau électrique d’une habitation, il est dangereux et risqué de vivre dans une maison équipée d’une installation vétuste.
En France, les installations électriques neuves sont régies par la norme électrique NF C 15-100.

Lorsque l’on construit en neuf, il est obligatoire de la suivre. Malheureusement, le propriétaire d’un logement ancien n’en a pas l’obligation.
Cependant, la mise aux normes reste recommandée pour diverses raisons :

  • diminuer les risques d’incendies et de dégâts matériels, les risques d’électrocution et d’accidents électriques
  • profiter d’une installation plus économe et plus sûre
  • garantir une protection complète en cas d’incident.

En cas d’installation vétuste, les assureurs peuvent refuser de prendre en charge les dommages subis lors d’un incendie. En cas d’accident électrique dû à une installation dangereuse, le propriétaire du bien immobilier peut être poursuivi.

 

Processus de rénovation

Les principales étapes des travaux se déclinent généralement ainsi :

1. Le diagnostic de l’installation

Un diagnostic de qualité va souligner les points suivants :

  • Etat général de l’installation et de ses composants.
  • Risques et dangers de l’installation.
  • Suggestions de mise aux normes et de rénovation.

2. La préparation des plans d’installation

Une rénovation électrique ne s’improvise pas ! Après avoir listé l’étendue des défauts, le mieux est de travailler sur un plan pour dessiner la nouvelle installation électrique.
Une mise aux normes peut nécessiter différents travaux :

  • Changement des câbles et des fils électriques.
  • Ajouts d’éléments obligatoires (interrupteurs, points d’éclairages…).
  • Changement des équipements électriques (tableau, protections…).

3. Démontage de la précédente installation

Avant de poser du neuf, il faut enlever l’ancien. Lors de la rénovation de l’électricité d’une maison, le démantèlement de l’ancienne installation électrique est parfois plus complexe que la rénovation elle-même !

4. La rénovation

Une fois l’ancien matériel enlevé et débarrassé du chantier, notre entreprise pourra s’atteler à la pose d’un matériel électrique plus récent. Le plan dessiné préalablement sera d’une grande utilité pour mettre votre électricité aux normes.
Il faudra attentivement :

  • Repérer et marquer les différents éléments de l’installation.
  • Insérer les gaines.
  • Glisser les fils électriques dans les gaines.
  • Installer les équipements et les relier entre eux.
  • Changer le tableau électrique et vérifier son fonctionnement.
  • Relier l’installation à la prise terre.

Relamping

Le relamping n’est autre que le remplacement d’éclairage à ampoules classiques par de l’éclairage Fluocompacte ou LED afin de réduire la consommation d’énergie. Cette solution permet de bénéficier non seulement d’une ampoule avec une durée de vie inégalée (donc des frais de maintenance réduits) mais également de diminuer sensiblement sa consommation d’énergie.

Eclairage et développement durable

Parce que l’éclairage est un poste de dépense important, environ 30% de la facture d’énergie d’un bâtiment tertiaire, réguler sa consommation d’énergie devient un enjeu majeur.
Dans ce contexte, le relamping permet de mettre à niveau les systèmes d’éclairage (bureaux, locaux, industriels, entrepôts, espaces marchands…), le tout sans modifier l’infrastructure électrique existante.

Les avantages de ce système :

  • consommation électrique réduite
  • compatibilité avec des allumages fréquents sans en réduire leur durée de vie, ils sont également compatibles avec les détecteurs de présence
  • réduction des frais de maintenance de par sa longévité
  • limitation de l’impact sur l’environnement grâce à une durée de vie plus importante ainsi qu’une économie de consommation électrique (près de 40 % d’économie constatée)
  • une durée de vie supérieure aux ampoules classiques
  • luminosité maximum dès la première seconde
  • ne dégage pratiquement pas de chaleur.

 

Pour que votre relamping soit efficace et constructif, ALPHA S.élec se propose :

  • d’inventorier vos besoins,
  • d’identifier et proposer des solutions énergétiques et technologiques pertinentes,
  • de sélectionner du matériel de qualité répondant à vos besoins, plus respectueux de l’environnement et moins énergivore,
  • d’étudier le coût global de l’opération.

 

Mise en conformité de l’éclairage

On confond souvent la mise en sécurité d’une installation électrique domestique existante avec sa mise en conformité. Quelques explications s’imposent.

 

La mise en sécurité

La mise en sécurité consiste à réaliser des travaux pour respecter six exigences techniques minimales :

  • présence d’un appareil général de commande et de protection, facilement accessible (interrupteur général, souvent situé à proximité du compteur électrique) ;
  • présence d’au moins un dispositif de protection différentielle (disjoncteur différentiel) de sensibilité appropriée aux conditions de mise à la terre ;
  • présence d’un dispositif de protection contre les surintensités, adapté à la section des conducteurs ;
  • présence dans les pièces humides (cuisines et salles de bains, notamment) d’une liaison équipotentielle et respect des règles liées aux zones dans les locaux contenant une baignoire ou une douche ;
  • absence de matériels électriques vétustes, inadaptés à l’usage ;
  • absence de conducteurs non protégés mécaniquement (isolants).

 

La mise en conformité

La mise en conformité a pour but de rendre une installation conforme à la norme NF C 15-100 en vigueur, dont le respect est exigé lors de la construction ou de la rénovation totale d’un logement. Un logement neuf ne pourra en effet être alimenté en électricité par le distributeur s’il n’est pas conforme à cette norme.
La norme NF C 15-100 définit les règles à respecter pour la mise en œuvre des installations électriques à basse tension, dont celles des logements, depuis le disjoncteur d’abonné jusqu’aux socles de prise de courant et jusqu’aux bornes d’alimentation des matériels d’utilisation.

Le respect de ces règles permet d’assurer la sécurité et le fonctionnement satisfaisant de l’installation.
Pour votre sécurité, il est donc essentiel de faire vérifier régulièrement votre installation électrique (au moins une fois tous les 10 ans) et de faire réaliser les travaux pour, à minima, la mettre en sécurité.

 

Le Consuel, sésame de votre sécurité

Le Consuel est le nom de l’organisme qui assure le contrôle de votre installation électrique (Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité), mais c’est aussi le nom de l’attestation de conformité elle-même. Attention, cette dernière est obligatoire pour les installations nouvelles ou totalement rénovées. Elle est également indispensable pour que votre fournisseur d’électricité mette votre installation en service.

 

Modèles

En tant qu’installateur qualifié, ALPHA S.élec vous propose de découvrir à travers cette page, différents modèles que nous pouvons installer.

OSRAM®
PHILIPS®
SYLVANIA®